mercredi 17 août 2016

Cheilanthes, la fougère qui aime le sec et le soleil

La couleur grise due à l'épias duvet qui couvre les frondes de Cheilanthes lanosa lui permettent de pousser en plein soleil et d'affrontées périodes sèches sans broncher. Chez moi (l'Eco-Jardin) elle pousse au pied d'un grand conifère  (côté sud donc avec du soleil) avec Euphorbia cyparissias et Caryopteris. Elle est facile à trouver et parfaitement rustique (si pas trop d'humidité  en hiver).

lundi 13 juin 2016

'Beaujolais', une heuchère à planter sans modération !

Obtenue par Thierry Delabroye (www.mytho-fleurs.com),
cette heuchère a pourl'un des parents H. villosa ( heuchère à feuilles velues)
qui lui confère une grande robustesse.
Magnifique feuillage persistant et très, très longue floraison
( 4 mois), très appréciée des abeilles.
©D.Willery/Le Vasterival.

   

dimanche 29 mai 2016

Hostas : je préfère les parfumées !


H; plantaginea var.grandiflora,
la "mère" de toutes les hostas parfumées.

 J'adore depuis longtemps toutes les hostas, avec je  l'avoue une préférence pour les variétés à grand développement qui ont un look très  "exotique".  Mais depuis plusieurs années, le nombre de cultivars disponibles dans le commerce explose et je me suis davantage focalisé sur les variétés à floraison parfumée.

Elles descendent toutes de l'espèce chinoise Hosta plantaginea et de sa variété  var. grandiflora qui produit des fleurs de 10 à 12 cm de longueur à la fin de l'été.

Les hybrides fleurissent plus tôt et se déclinent désormais en une multitude de coloris de feuillages.

Avant de vous présenter quelques unes des mes préfèrées,  deux ou trois remarques très perso, mais qui peuvent vous être utiles  à propos des hostas parfumées :

-Elles apprécient des situations bien plus ensoleillées que les autres. Dans la moitié Nord, on peut les planter en plein soleil.

-Elles renouvellent leur feuillage au cours de l'été. Si donc elles sont ravagées par les limaces au printemps, elles peuvent être nouveau impeccable au moment de la floraison...

-Elles sont parfaites en pot, avec des arrosages réguliers et éventuellement l'association avec du trèfle décoratif qui lui apporte l'azote nécessaire à une bonne végétation.. Les miennes sont dans leur pot depuis 5 à 6 ans, sans demander le moindre soin...

H. 'Guacamole sur sont tapis de trèfle pourpre
H. 'Fried Bananas',
en pot depuis longtemps..
H. 'Guacamole, en massif , en ville, à Québec. 
Vous sentez le parfum de jasmin qui vient de ces grandes belles fleurs ???
H. 'Betsy King', une vielle variété odorante,
(retrouvée il y a peu à la pépinière Antoine Breuvart)
avec des fleurs plus colorées que les autres.. 

H. 'Fragant Blue'

H. 'Royal Standard' parfumée en juillet et Août ( jardin du Vasterival) 




dimanche 17 avril 2016

Jacinthes des bois ou d'Espagne : savez-vous faire la différence ?

Les jacinthes des bois tapissent les sous bois tempérés frais d'un tapis de fleurs bleues.  Il existe deux types de jacinthes sauvages, la "vraie", Hyacinthoïdes non scripta, indigène et Hyacinthoïdes hispanica, la "jacinthe d'Espagne" qui est similaire mais surtout un peu plus vigoureuse.

La jacinthe des bois : Hyacinthoïdes non scripta,
reconnaissable aux clochettes foncées,
toutes réparties du même côté. 
Jacinthe d'Espagne, Hyacinthoïdes hispanica,
aux clochettes réparties tout autour de la tige.


























Hyacinthoïdes non scripta 'Alba' , une mutation naturelle qui éclaire bien les sous bois. 
Hyacinthoïdes non scripta 'Rosea', En harmonie parfaite
avec les magnolias en fleurs en ce moment.
La jacinthe d'Espagne s'échappe des jardins et s'hybride avec la jacinthe des bois, donnante multitude de formes intermédiaires.
Les deux espèces accompagnées d'une multitude de variantes. Avez-vous le regard aiguisé pour les distinguer ? 


Certains voient en elles une menace pour la véritable jarcinthe des bois. D'autres, une belle opportunité de trouver de nouvelles variantes. Et vous, qu'en pensez-vous?

dimanche 31 janvier 2016

Hellebores : 5 idées pour leur tenir compagnie

Les HELLEBORES D'ORIENT (Hellébores hybrides) sont des fleurs formidables, qui nous apportent couleur et bonne humeur au cours de l'hiver. La palette de couleurs s'élargit chaque année et avec elle, les combinaisons possibles avec d'autres plantes. Car si les gros plans de ces fleurs, très nombreux sur fb en ce moment sont vraiment magnifiques, on les voit rarement comme ça au jardin.
 Je recherche  les autres plantes assez précoces pour leur tenir compagnie et augmenter leur effet, afin que les massifs soient en ce moment tout aussi intéressants qu'en plein coeur de l'été.
Voilà 5 de mes associations le plus réussies, chez moi et au Vasterival (www.vasterival.fr).
Qu'en pensez-vous ? Quelles autres expériences avez-vous ? N'hésitez pas à apporter vos propres combinaison...
Une des nouvelles couleurs "chaudes" de Thierry Delabroye, proche de la teinte "pêche", se combine aux jeunes pousses du Sorbaria 'Sem', qui débourre lui aussi très tôt, sans jamais souffrir de gelées printanières. ©D.Willery/L'ECOjardin





Derrière l'hellébore couleur ardoise, encore un Sorbaria 'Sem' (vraiment très utile à cette époque)-, et tout autour, des Heuchère x villas ' Citronnelle', des luzules dorées (Luzula sylvatica 'Aurea' ) et euphorbe pourpre ( Euphorbia amygdaloïdes 'Purpurea'.©D.Willery/L'ECOjardin

Une sélection blanc crème, sur un tapis de Cardamine pentaphylla, le tout au pied d'une ronce à bois rouge ( Rubus phoenicolasius). ©D.Willery/L'ECOjardin

Une sélection aux fleurs pourpre noir qui ressort bien sur le ionisera doré (Lonicera pileata 'Edmée Gold').  ©D.Willery/L'ECOjardin

Un massif d'elboise à fleurs doubles en camaïeux de rose, associé à un tapis de Cyclamen coum, également en camaïeux de teintes. Quelques primevères spontanées ( P. vulgare) pour éviter un ensemble trop "layette" et des fougères persistantes ( Asplenium scolopendrium) comme toile de fond. ( ©D.Willery/leVasterival, Février 2015)

dimanche 11 octobre 2015

Cyclamens : les 2 espèces faciles pour la pleine terre.

Pour illustrer ma chronique du11/10 sur SUD RADIO ( à écouter ou ré-écouter ici : http://didierwillery.com/podcasts.html), voici quelques images qui vous permettront de bien distinguer les deux espèces principales de cyclamens pour le jardin, qu'il ne faut surtout pas confondre avec les petites cyclamens de Perse ( miniatures) , dont les vendeurs de jardinerie prétendent souvent qu'ils sont résistants au froid . 
Ces deux espèces résistent à -20°C et au-delà, ils fleurissent en automne et en hiver, et ils se ressèment tout seuls, formant progressivement des colonies. 
Achetez-les en godets, en fleurs ou en feuilles, ( le plus souvent au rayon des PLANTES VIVACES), et pas dans la zone "marché aux fleurs" etplantez)-les de suite à l'ombre ou à mi-ombre. Il vous enchanteront durant des années. 
Dernières chose : toute la végétation fane et disparait en mai ou en juin, pour ressortir seulement en août ou septembre. Eux aussi ont droit à quelque vacances ... 

1- Le Cyclamen de Naples (Cyclamen hederaefolium


Une floraison massive, depuis fin août jusqu'en fin novembre. Toutes les fleurs naissent d'un bulbe plat, qui peut atteindre 10 cm de diamètre et se tient juste sous la surface du sol. (©D.Willery)
Les bulbes/plantes sont installées à 25-30 cm de distance les unes des autres , ce qui donne très rapidement un effet de tapis fleuri, toute la fin d'été et l'automne. ©D.Willery/le Vasterival)

Fin octobre, les fleurs disparaissent quand les feuilles apparaissent. Les cyclamens de Naples sont extra pour habiller situations difficiles comme le pied de gros arbres ( très sec). ©D.Willery/le Vasterival)

En hiver, ils forment un tapis très dense de jolies feuilles persistantes et marbrées d'argent, bien étanches aux mauvaises herbes. ©D.Willery/le Vasterival)


(©D.Willery)

J'adore les marbrures des feuilles, toutes différentes d'une plantes à l'autre, comme le sont nos empreintes digitales.  

De temps en temps apparaissent dans les semis spontanés des variantes aux feuilles toutes argentées. (©D.Willery)  
Voici une belle forme aux fleurs blanches
et aux feuilles argentées marinées de vert.
(©D.Willery/le Vasterival) 
Les feuilles de cyclamens peuvent servir
de toile de fond pour les floraisons précoces
des perce-neiges. Ils se mettent bien en valeur.  
Une très belle variante de feuillage découverte chez Thierry Delabroye ( voir carnet d'adresses). (©D.Willery)
2- Le Cyclamen de l'ïle de Cos (Cyclamen coum

D'origine grecque, il estnéanmoins très rustique et fleurit en Hiver, de Janvier à fin mars. Ses feuilles sontplus rondes, mais tout aussi attrayantes. Il est prolifique et forme vite des tapis grâce aux fourmis qui aiment la substance visqueuse produite autour des graines et qui les transportent en en perdant quelques unes au passage. 
Cyclamen coum, avec plusieurs tons de rose  (©D.Willery/le Vasterival)

Très jolie variante argentée avec un motif
"en sapin de noël"
(©D.Willery/Le Vasterival)
Variante toute argentée, à fleurs gros vif
(©D.Willery/Le Vasterival)

Les cyclamen coum  se resseèment facilement, en particulier dans les endroits couverts de mousse. ( ©DWillery/Le Vasterival)


Où voir de beaux tapis de cyclamens ? 
Autres renseignements de culture : Ulmerium "Plantes vivaces" et "Que Planter à l'ombre ( http://didierwillery.com/mes-livres.html)
Où voir des cyclamens ? Jardin Le Vasterival, en Normandie : www.vasterival.fr
Où trouver de belles sélections ? : Pépinière Thierry Delabroye: http://www.mytho-fleurs.com/les_vivaces_de_sandrine_et_thierry.htm